• Rejoignez la communauté des 60 000 ingénieurs Polytech
    Atout N°1
  • Développez vos talents : créer, manager, communiquer, s’ouvrir au monde...
    Atout N°2
  • Etudiez au-delà des frontières Polytech Abroad...
    Atout N°3
  • Faites le choix d’une formation professionnalisante
    Atout N°4
  • Partez à la conquête d’un Nouveau Monde : l’Auvergne
    Atout N°5

ENSIM : nouvelle école associée du réseau Polytech

L’ENSIM, l’école d’ingénieurs de l’Université du Maine devient la deuxième « école associée » du réseau Polytech. Un partenariat qui repose sur un partage de valeurs communes au coeur de formations d’ingénieurs originales et innovantes.

Mercredi 19 avril 2017, l’assemblée des directeur.rice.s du réseau Polytech s’est prononcée à l’unanimité en faveur de l’entrée de l’Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs du Mans (ENSIM) comme « école associée » du réseau. L’ENSIM rejoint ainsi l’ISTIA, école d’ingénieurs de l’Université d’Angers, labellisée « école associée » en juin 2016.

Les écoles associées partagent des valeurs communes avec celles du réseau Polytech et elles ont un mode de fonctionnement proche de celui des 14 écoles membres.

Pour devenir associée, l’école doit avoir comme spécificité de proposer aux étudiant.e.s plusieurs spécialités habilitées par la Commission des Titres d’Ingénieur (CTI) et doit avoir diplômé aux moins deux promotions d’ingénieur.e.s. Elle a vocation à partager le même mode d’admission que les écoles membres du réseau Polytech pour les bacheliers (concours Geipi Polytech) et pour les élèves des classes préparatoires aux grandes écoles (concours Polytech – CPGE). Les écoles associées conservent cependant des processus de recrutement indépendants ; en outre, elles bénéficient des travaux des commissions internes au réseau Polytech.

L’ENSIM est la deuxième « école associée » au réseau Polytech.

Créée en 1994, l’Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs du Mans (ENSIM) est une école située au coeur d’un campus de près de 11 000 étudiants. Elle a été agréée pour la première fois en 1995 par la Commission des Titres d’Ingénieur (CTI) à délivrer le diplôme d’ingénieur.

Avec une volonté forte de délivrer une formation de haut niveau, tout en s’adaptant en permanence aux attentes et aux contraintes du milieu industriel, son agilité lui a permis de mettre en place à la rentrée 2009 sa deuxième spécialité, qui est une spécialité en informatique comprenant deux options : Architecture des Systèmes Temps Réel et Embarqués (ASTRE) et Interaction Personnes Systèmes (IPS).
Cette spécialité vient compléter la spécialité d’origine de l’École - Vibrations, Acoustique, Capteurs - avec ses deux options Systèmes et Procédés pour la Mesure et l’Instrumentation (SPMI) et Vibrations et Acoustique (VA), seul diplôme d’ingénieur en France dans cette spécialité. Depuis 2014, la CTI a habilité l’ENSIM à délivrer le diplôme d’ingénieur dans cette dernière spécialité « Vibrations, Acoustique, Capteurs » au titre de la formation initiale sous statut apprenti et par la voie de la formation continue.

Un partenariat sous le signe d’un enrichissement mutuel.

À travers ce dispositif de partenariat avec le réseau Polytech, l’ENSIM renforce ainsi son positionnement et consolide son modèle de formation des ingénieurs au sein de l’Université du Maine. De plus, cette association avec le réseau Polytech aura pour vocation d’accroître les coopérations avec les autres écoles du réseau. L’ENSIM pourra ainsi apporter sa contribution à l’enrichissement mutuel par le partage d’expériences tout en bénéficiant de la force du réseau.

Réciproquement, en matière de pédagogie et d’organisation, le réseau Polytech s’appliquera à partager un certain nombre de ses méthodes de travail et de programmes de formation. Avec l’ENSIM, le réseau s’ouvre également sur de nouveaux champs de formation originaux, notamment autour de l’ingénierie acoustique et vibratoire. Cette association de l’ENSIM avec le réseau Polytech permet donc d’élargir la palette des formations de l’ensemble des écoles associées et des écoles membres et de développer une réelle logique de partenariats et de transversalité.