• Rejoignez la communauté des 60 000 ingénieurs Polytech
    Atout N°1
  • Développez vos talents : créer, manager, communiquer, s’ouvrir au monde...
    Atout N°2
  • Etudiez au-delà des frontières Polytech Abroad...
    Atout N°3
  • Faites le choix d’une formation professionnalisante
    Atout N°4
  • Partez à la conquête d’un Nouveau Monde : l’Auvergne
    Atout N°5

Nelly PONS, étudiante à Polytech Clermont-Ferrand, remporte le concours international « Innovation for Nuclear » !

La communauté des jeunes ingénieurs du nucléaire s’était donnée rendez-vous mi-mars à Bariloche en Argentine pour son congrès international : International Youth Nuclear Congress.

A cette occasion, un jury d’experts a récompensé les lauréats du concours Innovatome 2017, parmi lesquels Nelly PONS, étudiante à Polytech Clermont-Ferrand, pour leur projet de robot nettoyeur de radioactivité.

L’excellence française pour les sciences et techniques nucléaires ne se dément pas, tout comme son rayonnement international. Le 15 mars, l’équipe des jeunes frenchies a remporté le concours international « Innovation for Nuclear » pour son projet de robot autonome modulaire nettoyeur de contamination radioactive.

Quelques mois plus tôt, en juin 2017, l’équipe, composée de jeunes étudiants issus de différentes écoles - Romane Rieu (ISTP), Nelly Pons (Polytech Clermont-Ferrand), Johan Senegas (ISTP), Marwen Slama (ENSE3) et Antoine Jannot (Université de Lyon 1) - avait emporté la seconde édition du concours Innovatome.

Les organisateurs du concours avaient également retenu 3 autres équipes gagnantes (Angletterre, Russie franco-anglais, concours Fast and related Fuel Cycles FR17 Russe) à présenter leurs idées innovantes.

Le projet SyMon (pour « Système Modulable de Nettoyage ») se présente comme un petit robot autonome capable de cartographier le niveau de radiation de son environnement (sondes de comptage alpha et de mesure d’ambiance) et d’aspirer les poussières radioactives (brosses circulaires et aspiration cyclonique).

L’utilisation de ce robot comporterait plusieurs avantages : limitation des interventions du personnel en zone (démarche ALARA) ou encore optimisation de la logistique des activités d’entretien.

En 30 min, les équipes devaient convaincre le Jury composé par de grands acteurs du domaine du Nucléaire :
- Everlyne ACHIENG, école de médecine, KENYA
- Xiahong CHENG, Vice-présidente associée SNPTC, CHINE
- Ivan DYBOV, président de Rosatom LA, RUSSIE
- Eleonora LAMBRIDIS, Welink innovation accelerator Westinghouse, Belgique
- August FERN, fondateur IYNC, USA
- Fidelma DI LEMMA, INL et organisatrice du concours I4N, USA

Après nos passages et vote du Jury, l’équipe française a gagné cette première édition du concours I4N.

 

Nelly PONS de Polytech Clermont-Ferrand témoigne sur cette expérience unique : « cette semaine a été riche en émotions et m’a également permis de rencontrer des experts mondiaux du nucléaire. Outre le dépassement personnel et les aspects scientifiques, ce concours organisé dans le cadre du congrès de la jeune génération et des femmes du nucléaire (IYNC-WIN) m’a apporté également un enrichissement professionnel. »