• Rejoignez la communauté des 60 000 ingénieurs Polytech
    Atout N°1
  • Développez vos talents : créer, manager, communiquer, s’ouvrir au monde...
    Atout N°2
  • Etudiez au-delà des frontières Polytech Abroad...
    Atout N°3
  • Faites le choix d’une formation professionnalisante
    Atout N°4
  • Partez à la conquête d’un Nouveau Monde : l’Auvergne
    Atout N°5

Hommage à Claude Bacconnet

C’est avec une immense tristesse que nous avons appris le décès de Claude Bacconnet le 10 avril dernier.

Claude n’était pas seulement le directeur-adjoint de Polytech Clermont, c’était aussi un homme de cœur et de valeurs apprécié par chacun d’entre nous : enseignants, membres du personnel, étudiants, diplômés, partenaires industriels et universitaires, en France et à l’étranger.

Loin des grands éloges pompeux, l’hommage à Claude sera à son image : simple et sincère.

Claude, tu aimais ta famille, tes collègues, tes étudiants, ton école.

Tu étais toujours disponible, attentif aux autres, bienveillant avec tous. Quel que soit ton interlocuteur, tu l’écoutais et tes conseils étaient avisés. Ton bureau était toujours ouvert aux étudiants, en particulier aux étudiants internationaux que tu encadrais. Tu étais apaisant, et tu savais aussi apaiser les tensions par des mots justes et une attitude toute en douceur. Tu fédérais autour de toi, sans jamais te mettre en avant. Tu étais généreux et nous savions tous que nous pouvions compter sur toi.

Ton sens du devoir et ton implication au sein de Polytech Clermont depuis tant d’années étaient remarquables, tant au niveau de l’école qu’au niveau du réseau Polytech et de la construction de Clermont Auvergne INP. Profondément attaché à ton école, tu l’as dignement représentée à de nombreuses occasions. Ton engagement au service de Polytech s’est même parfois fait au détriment de ton avancement personnel, mais cela t’était bien égal : tu jouais collectif, au service de toute l’école et de son rayonnement.

Tu avais un attachement particulier au département Génie civil. Passionné par cette discipline, tu as porté de nombreux projets afin de construire une formation en Génie civil d’excellence et reconnue. Tu œuvrais afin que chaque étudiant bénéficie d’une bonne formation et qu’il soit tiré vers le haut. Tu agissais de telle sorte que, nous avions tous, à commencer par tes étudiants, envie de donner le meilleur d’entre nous.

Claude, tous ceux qui te connaissaient ne pouvaient ressentir pour toi que de l’amitié et un profond respect. Tu étais le collègue idéal et l’enseignant dont tout étudiant rêve d’avoir. Nous regrettons déjà ta sagesse, ta positivité naturelle, ta grandeur d’âme, ton humilité, ton abnégation et ton sens de l’esprit d’équipe.

Aujourd’hui, nous avons une pensée particulière pour ta famille, en particulier pour Camille, ta fille, élève-ingénieure en Génie Civil à Polytech Clermont, avec laquelle tu partageais cet attachement à l’école. Votre douleur est la nôtre.

Nous laissons les derniers mots à Camille :
« Lorsque le choix d’une école d’ingénieurs pour poursuivre mes études s’est présenté, c’était une évidence : mon père m’avait toujours amené au CUST puis Polytech, il m’avait fait découvrir le génie civil dans les laboratoires et l’odeur du hall GC restera toujours une madeleine de Proust pour mes frères et moi. Je l’ai alors découvert à travers vos yeux, remplis de respect et d’admiration pour la personne qu’il était et ses valeurs. Il était facile d’être sa fille au milieu de vous, quelle fierté de le représenter et de porter son nom dans cette école. Merci de nous avoir offert, pour nos dernières années ensemble, un sujet de conversation rien qu’à nous, notre école. A mon père, ce héros. »